A way to reach out

← Retour au journal

octobre 2020

Lunchbox friends

♦ Mes cours passent en mode hybride : j'ai cours en présentiel les semaines impaires, à distance les semaines paires. Récemment, plusieurs personnes sont venues me demander des renseignements sur l'organisation de la fac comme si j'avais l'air d'être une borne d'information mais je suis incapable de ne pas les aider. Enfin, je perdrais plus d'énergie à les rejeter qu'à leur rendre service. Et au fond, ça m'arrange un peu qu'on me voit comme une personne qui a l'air assez rassurante pour qu'on vienne lui demander quelque chose. À priori, on ne s'en prendra pas à moi cette année. (...)

Germination

♦ Hier, moment difficile. Je n'ai pas trop envie d'en parler ici mais je me suis confiée à mon Amie, rapidement à A. Si tu te reconnais, si tu me lis toujours ici… Ne m'en veux pas trop. Il y a simplement des choses dont je ne peux pas parler sans contexte, sans qu'on ne se soit vues réellement. Un événement compliqué, donc. Qu'est-ce que je peux raconter dessus si je ne peux pas le décrire ? J'ai essayé de gérer et… J'ai vraiment fait n'importe quoi du mieux que je pouvais. Oui, c'est l'expression parfaite. Il faut que je me remette à écrire sur mon journal manuscrit… (...)

The dream of lasting peace

♦ Aujourd'hui, je voulais vraiment écrire dans mon journal manuscrit mais j'ai rongé mes ongles hier soir. D'aussi loin que remontent mes souvenirs, je l'ai toujours fait. J'avais aussi arrêté cette mauvaise habitude il y a déjà plusieurs semaines parce que je commençais à avoir vraiment mal aux dents, si bien qu'ils étaient devenus très longs et que sans faire exprès j'ai fait mal à plusieurs personnes de mon entourage. J'ai réalisé que je ne savais pas couper mes ongles. C'est enfantin, hein ? Je m'en suis sortie tant bien que mal pour finalement les ronger à cause d'un (...)

Flux intempestif

♦ My head is about to explode. Que faire si l'Île Maurice n'est qu'un autre enfer ? Je ne suis pas quelqu'un de violent, alors pourquoi est-ce qu'il faut… Ce n'est pas que je ne sais pas qui je suis… I can't be. J'ai prix deux médicaments hier soir. Je me suis mordue pour ne pas crier et ça me fait mal quand je me lave les mains. Demain, des routes, des bâtiments et des gens. J'ai peur de pleurer dans le bus. I'm not crying out of desesperation, i'm missing homies there. Where is life ? A. me manque, il faut que je retrouve ce putain de portable, 'must be somewhere to be found. (...)

Bonne humeur relative

♦ Pour les élèves/étudiants qui sont en cours hybrides ou en total distanciel possédant Windows 10, vous pouvez utiliser les touches Windows + G pour enregistrer votre cours. (...)

Toc toc

♦ Je ne sais pas quoi faire, d'un côté j'ai déjà du retard dans mes cours et de l'autre, je m'ennuie. Bon, c'est un retard relatif puisque je ne compte plus aller en cours, étant ainsi en distanciel complet. Enfin, je ne peux me le permettre que dans les cours en amphi. Quand commencerons les TD, je n'aurai pas vraiment le choix puisqu'on contrôlera ma présence. Et puis quand je parlais d' "ennui", ce n'est pa vraiment ça sinon la réponse à ma question serai d'une simplicité enfantine : je n'aurai qu'à rattraper mes cours en retard, tout plutôt que ne rien faire… Je suis (...)

Titre

♦ En fait, je ce n'est pas que je n'arrive pas à arrêter de fumer. C'est juste impossible de cesser me faire du mal. Finalement, je ne me mutile pas mais que ce soit internet, les achats, fumer ou avoir des pensées étranges… Ce dont je n'arrive pas à me débarrasser, c'est ce qui se cache derrière. Forcément, ça commence par des trucs qui ne sont pas graves mais quand j'aurai plus de moyens financiers, des fréquentations malsaines, quand je serai seule… Qu'est-ce qu'il m'arrivera ? Quand toutes mes barrières se seront écroulées, qu'est-ce qui me retiendra de tout foutre en (...)